mercredi 7 mai 2014

Le pont Bascou

          Tous ceux qui s'intéressent à l'histoire de la RC 4 connaissent le pont Bascou, car ce passage marquait pour les hommes des convois de ravitaillement le début de la longue montée vers le col de Loung Phaï...


En octobre 1950 c'est aussi à cet emplacement que sont venus aboutir un certain nombre de rescapés des combats de Coc Xa, dont le sous-lieutenant de Pirey et le capitaine Jean-Pierre, et qui après y avoir été recueillis par des éléments amis ont pu gagner That Khê afin d'y être rapatriés par avion dans les dernières heures avant l'évacuation...

Le pont Bascou en 2003
© Indo Editions - "Les combats de la RC4"
(Photo collection Lepage - Rochard)


Le pont Bascou en 2008
(Photo G. Passelande)


Le pont Bascou en 2013

A notre grand regret nous n'avons pu voir le pont Bascou de l'époque car là comme ailleurs, la modernisation des infrastructures routières a fait son oeuvre. Ceci ne nous a pas empêché toutefois de descendre à la recherche des vieilles pierres qui marquaient sa présence... Seuls restaient sous l'eau de vieilles poutrelles attestant du passé et les sous-bassements de l'ancien pont déjà enfouis sous la végétation... Mais pour nous c'était déjà suffisant...

Les vestiges du passé


Une coupure apparemment insignifiante...


 Une remontée pas nécessairement évidente pour les curieux...


L'emplacement de l'ancien poste Bascou 

Le poste du pont Bascou qui dépendait de la garnison de That Khê était tenu par les hommes du 1/3°REI - 4ème Cie. Ce poste qui était à l'époque entouré de barbelés avait pour mission de protéger le pont. Malgré cela, ce dernier fut en partie détruit peu avant la bataille de Dong Khê ce qui eut pour conséquence d'empêcher l'acheminement des pièces d'artillerie que le lieutenant-colonel Lepage avait pris avec lui afin de disposer d'un appui dans sa tentative de reconquête de Dong Khê...
Là aussi il ne nous a pas été possible de retrouver le site car l'emprise était clôturée... mais on peut toujours l'imaginer...

Parachuté sur That Khê le 8 octobre 1950, le 3° BCCP du capitaine Cazaux (renforcé par la compagnie Loth) fit mouvement en direction du nord et emprunta une piste passant à proximité de cette ferme afin d'essayer d'atteindre par la ligne de crête les positions du capitaine Labaume détaché en recueil un peu plus au nord, sur les contreforts de la cote 608, au débouché de la vallée de Quang Liet suivie par les rescapés des deux colonnes. Après avoir couvert le repli des derniers éléments qui étaient parvenus à échapper à la nasse du vietminh jusqu'au 10 octobre, le 3° BCCP rompait le contact et tentait de s'esquiver en direction du sud mais il devait être anéanti au niveau de Deo Cat (voir billets précédents).


A partir du pont Bascou c'est ensuite la longue montée vers le col...







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire